Ashdod tour

 
 
 
 

Ashdod

 

 

 Pour commencer une visite du port d’ Ashdod vibrant d’activités, le meilleur endroit est Givat Yonah, la colline élevée où l’on situe traditionnellement le Tombeau de Jonas, le prophète navigateur qui fut englouti par une baleine. Un superbe panorama de la ville vous y attend : vous verrez le port de marchandises le plus animé d’Israël,   par lequel entrent et sortent également plus de 100 000  touristes. . Givat Yonah est aussi un tertre archéologique, où l’on peut le mieux comprendre comment cette cité Philistine mentionnée dans la Bible, s’est développée  grâce à son port, ses industries et l’énergie de sa nouvelle communauté d’immigrants, pour devenir une ville-modèle de plus de 200 000 âmes.

 

 Les larges avenues qui traversent ses nouveaux quartiers, bordées d’immeubles d’une blancheur éclatante toute méditerranéenne et ses nombreux jardins témoignent d’une planification urbaine méticuleuse et ont fait d’Ashdod une ville  attirante, qui mérite une visite et où il fait bon vivre. 

 En parcourant la ville, repérez les panneaux touristiques de la « Route Bleue » qui vous signalent et expliquent les différents points d’intérêt. Dans la partie nord –ouest faites une promenade relaxante le long de la rivière Lachich, où vous verrez un zoo (gratuit) qui abrite des zèbres, une espèce rare de moutons berbères, des daims, des autruches et d’autres animaux. Essayez d’arriver jusqu'à l’embouchure de la rivière, à temps  pour assister à un très romantique coucher de soleil sur la mer.


Le Parc « Ad Halom » s’étend dans la partie sud-est de la ville. Le pont « Ad Halom » date de l’époque ottomane et son nom signifie « jusque là ». Il désigne la limite  nord que l’armée égyptienne avait atteinte pendant la Guerre d’Indépendance. Un monument aux morts et un point d’observation en racontent l’histoire, et à la suite du Traité de Paix israélo-égyptien en 1977, Israël a invité l’Egypte à édifier ce mémorial en forme d’obélisque que vous verrez là.


Ashdod est bordée de nombreuses plages, l’une d’entre elle offre des aménagements séparés pour baigneurs et baigneuses orthodoxes; sur la plage Keshatot (les Arcades), vous trouverez  une quantité de différents stands et petits restaurants, très fréquentés aussi par la population locale. Ici, vous allez avoir  un aperçu de la diversité de ses habitants – on a l’impression qu’à chacune des tables les  dîneurs parlent une langue différente.

Les amateurs d’art visiteront le nouveau du Musée « ailé » d’Ashdod au toit de verre, N’oubliez pas non plus le Musée Corinne Maman et sa décoration intérieure qui évoque l’histoire  ancienne d’Ashdod, sa thématique principale, à laquelle s’ajoutent les différentes expositions temporaires d ‘artistes israéliens.


Lorsque vous visiterez la région, et ses  sites touristiques comme  le Parc National de Beit Guvrin, le Parc Britannique, Tel Tzefit ou encore le Parc National d’Ashkelon, arrêtez-vous donc à Ashdod. et consacrez-lui au moins une demi-journée.

www.ashdod.muni.il

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site